SAVEZ-VOUS JUSQU’À QUEL ÂGE PEUT VIVRE VOTRE CHAT DE COMPAGNIE ?

Depuis la domestication des chats sauvages par l’homme il y a environ 10 000 ans, ces animaux de compagnie, par excellence, ne se sont jamais lassés de nous fasciner par leurs caractères affectueux et leurs grandes capacités de s’accommoder avec l’environnement de notre vie moderne, bien qu’ils soient instinctivement portés à ressentir, par moments, un besoin d’intimité vis-à-vis de leurs maîtres.

Et lorsque l’on apprécie la compagnie de ce petit mammifère, il n’est pas rare de s’interroger, non sans inquiétude, sur son espérance de vie, à plus forte raison si un malaise quelconque vient menacer son existence. Pour assouvir la curiosité des adorateurs de cet animal domestique, nous nous attardons, au fil de cet article, à répondre aux grandes questions en rapport avec son espérance de vie.

Le sexe influe-t-il réellement sur l’espérance de vie du chat ?

Selon les spécialistes en animaux domestiques, un chat femelle vit en moyenne 15 ans, contre 13 ans pour un mâle. Ce constat s’explique par le comportement instinctif du mâle qui le pousse à s’aventurer en dehors de son foyer, soit en quête de femelles pour se reproduire ou pour disputer le territoire à ses congénères. Dès lors, les mâles s’exposent de plus en plus au risque d’être blessé ou affecté d’une maladie contagieuse par rapport aux femelles.

C’est notamment à cause de son penchant naturel à fuguer qu’il est généralement préférable de recourir à la castration pour se prémunir contre les risques susceptibles de diminuer sérieusement sa longévité.

Il en est de même pour les femelles, Une chatte stérilisée bénéficie d’une espérance de vie supplémentaire de 6 mois par rapport à une chatte non stérilisée, dans la mesure où la stérilisation préserve la femelle des cancers mammaires et réduit le risque d’infections utérines.

L’espérance de vie du chat aurait-il trait à sa race ?

La plupart des observations scientifiques s’accordent à confirmer que les chats de race demeurent moins résistants par rapport aux chats de gouttière (ou bâtards), dans la mesure ou l’espérance de vie des chats de race pourrait atteindre 12,5 ans environ contre 14 ans chez les chats « tout venant ».

D’autre part, la longévité des chats de race dépend des caractéristiques génétiques de chaque race, par exemple, le Birman serait le chat de race qui vit le plus longtemps (16,1 ans), suivi par le Burmese (14,3 ans), le Siamois (14,2 ans), le Persan (14,1 ans), le British Shorthair (11,8 ans), le Main Coon (11 ans), le Ragdoll (10,1 ans) et l’Abyssin (10 ans).

Quelles sont les principales causes de décès des chats ?

L’analyse de la mortalité des chats fait état de l’existence de deux pics de mortalité majeurs : le premier vers l’âge d’un an et le second vers 16 ans. Les causes de décès varient selon que les chats ont plus ou moins de 5 ans. En ce qui concerne les chats qui vivent moins de 5 ans, presque la moitié des décès sont dus à des traumatismes, principalement à cause des accidents sur la voie publique, alors que les chats qui parviennent à franchir le seuil de 5 ans, parmi les causes fréquentes de décès figurent les maladies rénales chroniques et les cancers.

Quel âge aurait mon chat si c’était un humain ?

Selon les observations vétérinaires, le chat a un métabolisme de croissance plus rapide que celui de l’homme, en ce sens que ce petit mammifère acquiert 19 ans « humain » au terme de sa première année de vie, puis il augmente de 4 ans en 4 ans, ensuite de 6 ans en 6 ans, pour se stabiliser et vieillir moins en moins vite.

Pour y voir plus clair, nous vous présentons un tableau de correspondance établi sur la base des observations vétérinaires sur les chats :

*Lorsqu’un chat atteint l’âge de 11 ans, Les spécialistes parlent de sénescence (signe de vieillisse), qui pourrait se manifester par l’apparition de certains maladies, comme l’arthrose, le diabète, l’insuffisance rénale ou encore les tumeurs. De ce fait, il serait bénéfique pour le chat de lui faire un bilan de santé complet, afin de s’assurer qu’il ne souffre pas de maladies graves.

Quel est l’âge maximal que peut atteindre un chat ?

Bien que la plupart des études vétérinaires ait montré que la longévité des chats s’établit autour de l’âge de 15 ans, grâce aux progrès de la médecine vétérinaire et à l’amélioration de ses conditions de vie, il n’est pas rare de rencontrer des individus qui pourraient dépasser ce seuil pour aller jusqu’à 20 ans, voire au delà de 30 ans.

En effet, on a répertorié un bon nombre de chats qui ont vécu plus de 30 ans, à l’exemple de la fameuse chatte américaine baptisée « Creme Puff », née en 1967 et morte en 2005 à l’âge de 38 ans et « Kataleena », une chatte de Birmane, née en 1977, qui s’est éteinte à l’âge de 35 ans en 2012.


pub au dessous des boutons